Imprimer

L’amiante a été longtemps considéré comme un "matériau-miracle", en raison de ses propriétés exceptionnelles : bon isolant thermique et phonique, très résistant au feu et aux produits chimiques, bon marché, facile à travailler.

C’était aussi un cancérogène redoutable, qui tuera près de 100 000 personnes en France..."

 

Malgré l’interdiction, le risque subsiste

Depuis le premier janvier 1997, La production, l’importation et la commercialisation d’amiante sont interdits en France.

MAIS :

 

Où trouve-t-on de l'amiante ?

Plus de 3000 produits contenant de l'amiante ont été mis sur le marché avant l'interdiction

Quelques exemples :

       
calorifugeage   toiture   canalisation   dalles-de-sol  
       
bardage   faux plafond   ardoises   flocage  
       
embrayage   gants   jardinière   planche à repasser  

 

Un risque grave et sournois

Il n'existe pas de dose seuil en dessous de laquelle, on pourrait être sûr qu'il n'y a aucun risque de cancer.

L’air peut être pollué :

L'amiante est un produit à effet différé : quand on reçoit une projection d'acide, la sanction est immédiate ; quand on inhale des fibres d'amiante, la maladie survient de 10 à 50 ans plus tard. La conscience du risque amiante n'est pas spontanée. Elle se construit par l'information.

La présence d’amiante n’est pas toujours connue des occupants ou des intervenants. On peut inhaler des fibres d'amiante sans le savoir.

 

Comment peut-on être exposé ?

Les expositions professionnelles

En Seine-Saint-Denis, on trouve des victimes de l'amiante qui ont été exposées dans des secteurs d'activité très divers : métallurgie, chimie, bâtiment et travaux publics, mais aussi dans l'éducation nationale ou dans des bureaux

Les expositions environnementales et paraprofessionnelles

Comment savoir si un produit contient de l'amiante ?

Une simple observation visuelle ne permet pas de savoir si un produit ou un matériau contient ou non de l'amiante.

Faire une recherche sur Internet

Demander une analyse à un laboratoire

 

Ce que demande l'Andeva

 

Formulaire de connexion