Octobre 2017 devant le collège Bachelet de Saint-Ouen

Il y a aujourd’hui en France  plus de 12 millions d’élèves et 63 000 établissements scolaires.
85% d’entre eux ont au moins un bâtiment construit avant l’interdiction de l’amiante (1997).

On y trouve encore des dalles de sol, des cloisons, des toitures des faux plafonds amiantés qui peuvent libérer dans l’air de minuscules fibres cancérogènes. C’est une menace pour la santé des enseignants, des agents de service et bien sûr des enfants dont les défenses immunitaires sont plus faibles que celles des adultes et les voies respiratoires plus proches du sol.

 

La loi n’est pas respectée

Chaque bâtiment construit avant 1997 devrait avoir un  DTA (dossier technique amiante) remis à jour, indiquant où il y a de l’amiante, dans quel état et comment protéger les occupants. Or ce document est souvent incomplet, obsolète, voire carrément inexistant.  C’est inacceptable.

 

Écoles amiantées = enfants en danger

Ces derniers mois, des enseignants ont refusé de faire cours dans des salles de classe amiantées. Ils ont exercé leur droit de retrait au lycée Georges Brassens à Villeneuve-le-Roi et au collège Balzac à Neuilly-sur-Marne. Dans les écoles primaires et maternelles de la rue Bachelet à Saint-Ouen des parents se sont mobilisés. Ces luttes ont fait bouger l’administration.

 

Chaque jour l’amiante tue

Dans toutes les régions de France, les associations de l’Andeva sont confrontées aux souffrances des malades et des familles endeuillées, que nous aidons dans leurs  démarches.

Nous savons que la maladie peut survenir 20 ans, 30 ans, 40 ans après l’exposition à l’amiante. Nous refusons que des enfants d’aujourd’hui soient les victimes de demain.

 

Il faut faire du désamiantage des écoles une grande cause nationale

Avec le temps, les matériaux contenant de l’amiante se dégradent. Chaque jour qui passe aggrave la situation.  Il est urgent d’agir. Il faut éradiquer l’amiante de tous les établissements scolaires, en commençant dès maintenant par ceux où les matériaux sont le plus dégradés.  

Le gouvernement doit prendre la mesure du problème, aider les collectivités locales et faire du désamiantage des écoles une priorité budgétaire pour les années qui viennent.

PROTÉGEONS LA SANTÉ ET LA VIE DE NOS ENFANTS !

  

L’ADDEVA 93 PEUT VOUS AIDER

Elle peut vous apporter son expertise
et agir avec les associations de parents d'élèves
et les syndicats d'enseignants

 

 

Des outils pour agir

 

Qui est responsable ?   Un site Internet :
Urgence - amiante - écoles
        
Le dossier technique amiante   Des documents utiles
        
Des actions collectives   Des documents utiles